Quelles sont les espèces de nuisibles protégées que vous ne pouvez pas éliminer vous-mêmes ?

Quelles sont les espèces de nuisibles protégées que vous ne pouvez pas éliminer vous-mêmes ?
© Loconet

Ah, la vie en banlieue ! Un petit coin de paradis avec son jardin, sa tranquillité… et ses petits visiteurs indésirables.

Mais attention, avant de déclarer la guerre aux nuisibles qui s’invitent chez vous, il est important de savoir que certains d’entre eux sont protégés par la loi.

Alors, comment faire la part des choses entre protection de la biodiversité et défense de notre doux foyer ? Suivez le guide !

La Liste Rouge de l’UICN : un garde-fou pour les espèces menacées

Saviez-vous que la Liste Rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) recense plus de 2 000 espèces menacées en France ? C’est un véritable indicateur qui nous aide à identifier les espèces qu’il est interdit de perturber ou d’éliminer. Avant toute action, assurez-vous donc que votre « ennemi » n’est pas sur cette liste.

Des invités indésirables mais protégés

Parmi les nuisibles qui peuvent élire domicile chez vous, certains sont protégés par la loi.

Prenons l’exemple du loir, ce petit mammifère au regard malicieux qui peut causer des dégâts dans vos combles. Il est pourtant protégé et ne peut être chassé sans précautions. Des solutions existent pour cohabiter pacifiquement avec lui.

La fouine, souvent confondue avec une grosse martre, est aussi un animal curieux et mal aimé qui bénéficie d’une protection légale. Elle peut causer des nuisances sonores et matérielles, mais il existe des méthodes non létales pour l’éloigner.

Lire  Nuisibles et santé : Quels sont les risques de cohabitation avec ces intrus ?

Quand la réglementation s’en mêle

Le ministère de l’Écologie a mis en place des réglementations strictes concernant certaines espèces comme le blaireau. La destruction de ces animaux ne peut se faire qu’avec des autorisations spécifiques et dans des conditions bien précises.

Les alternatives écologiques pour gérer les nuisibles

Pour ceux qui souhaitent agir en respectant l’environnement, il existe des alternatives écologiques pour gérer les nuisibles. Par exemple, pour éviter une infestation de mouches à fruits durant l’hiver, il suffit parfois de changer nos habitudes de conservation des aliments.

Lutter contre les nuisibles non protégés

Bien sûr, tous les nuisibles ne sont pas protégés et certains peuvent être gérés par vos propres moyens. Le ragondin, par exemple, est considéré comme un rongeur nuisible et peut être éliminé sous certaines conditions.

De même, la lutte contre la larve du hanneton, bien que fastidieuse, est permise et même encouragée dans certains cas.

Protéger son jardin sans nuire à la faune

Enfin, si votre souci est plutôt d’ordre végétal, comme protéger vos fraises des oiseaux sans leur faire du mal, il existe des astuces simples et efficaces qui respectent la faune tout en sauvegardant votre récolte.

Voilà un tour d’horizon qui devrait vous aider à y voir plus clair dans vos droits et obligations face aux petites bêtes qui partagent votre espace. N’hésitez pas à partager vos propres expériences et à revenir bientôt pour plus d’actualités, d’astuces et de conseils !

Ceci pourrait également vous intéresser.

Partagez ceci :
  • Accueil
  • Infos pratiques
  • Quelles sont les espèces de nuisibles protégées que vous ne pouvez pas éliminer vous-mêmes ?